Ignis mutat res

Le propos du programme interdisciplinaire « Ignis mutat res, Penser l’architecture, la ville et les paysages au prise de l’énergie » est d’explorer la relation entre les systèmes énergétiques et l’environnement en soutenant des recherches sur la qualité énergétique des bâtiments, des villes et des paysages.
Ce programme incitatif a été initié et piloté par le Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère du Ministère de la Culture et de la Communication, avec le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (Direction de la recherche et de l’innovation) et de l’Atelier international du Grand Paris ; ce consortium de partenaires a été élargi dès la deuxième session à deux nouveaux partenaires, Veolia Environnement Recherche et Innovation et l’Institut d’excellence des énergies décarbonées VeDeCoM.
Ignis mutat res a connu trois sessions de deux années chacune depuis 2011, qui ont permis de financer dix-sept recherches et deux thèses de doctorat.

La présentation générale du programme de recherche, des documents produits, des manifestations organisées, des équipes retenues à l’issue des trois sessions d’appel, ainsi que les rapports finaux de recherche sont disponibles sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *